Émotion, quand tu me transperces !

mai 14, 2020

Je ressens une tristesse qui éclot doucement.

Elle est présente, je la perçois.

Même si elle est encore lointaine, très lointaine. 

Je prie au fond de moi pour qu’elle ne remonte pas

Car je n’ai franchement pas envie de gérer ça maintenant. 

Alors?

Au début je l’écarte. 

Par réflexe, je la cache. 

Mais elle est toujours là

Et elle revient de plus en plus. 

Elle toque à la porte une nouvelle fois, elle se manifeste dans mon corps un peu plus. 

Mais je ne veux toujours pas la voir ni l’entendre. 

Qu’importe, elle fait encore plus de bruit. 

Le premier signal est la boule que je ressens au fond de la gorge. 

Puis c’est au tour de mon ventre de se serrer, se tordre. 

Je continue toujours de l’ignorer. Elle finira bien par s’en aller…

Très bien, alors elle me balance une première salve et m’envoie les larmes. 

Au moins cette fois, le message est compris !

Je suis contrainte d’agir. 

Je stoppe, je m’arrête. 

Je suis décidée à l’accepter. 

Je me tourne vers elle. 

Et là les larmes coulent. 

Pour éliminer ce trop-plein, cette souffrance, cette perte que je n’ai pas écoutée.

Mes pensées s’affolent…

C’est le désordre. 

« Mais pourquoi, je pleure… », « D’où vient cette tristesse… » ?

Sincèrement, je n’en sais rien. 

Je suis vaincue et je lâche prise. 

Mon mental s’apaise alors quelques instants. 

J’ai maintenant pleinement conscience de mon émotion et de mes ressentis

Et j’écoute. 

J’accepte ce tsunami émotionnel. 

Sans chercher à comprendre ni à contrôler. 

J’accepte et j’accueille sans jugement.

Avec bienveillance et tendresse pour mon corps qui me livre ce message. 

Je me calme. 

Je soigne cette partie de moi qui a besoin d’attention

Le temps se fige. 

Je lâche tout. 

Les larmes coulent à flot. 

Je pleure.

Je suis recroquevillée comme une enfant qui a besoin d’être rassurée. 

Puis tout doucement, la tempête s’apaise. 

Je retrouve mes esprits. 

La force de ma tristesse s’amenuise. 

Mon souffle s’apaise aussi. 

Les tensions se libèrent. 

J’essuie mes larmes. 

Quel lâcher prise !

Aujourd’hui, je peux vivre et accueillir une émotion qui me traverse

Le sens de cette émotion arrive généralement peu de temps après. 

Et je me laisse porter par ces merveilleux messagers que sont mes émotions. 

Sans me juger ni appréhension du regard des autres. 

Avec compassion et bienveillance. 

Car c’est être pleinement humain que d’éprouver des émotions. 

J’avais envie de vous partager cet instant singulier, intime où on accueille une émotion.

Et vous, comment vivez-vous vos émotions ?

Avec intensité ?

Est-ce qu’elles vous épuisent ? Est-ce qu’elles vous font vivre les montagnes russes entre accès de colère, joie, tristesse, anxiété… ?

La réponse est OUI si vous êtes hypersensible car un hypersensible vit tout avec intensité.

Trop de pensées, trop de questions, trop de ressentis et trop d’émotions.

Les émotions débordent.

Tout est démultiplié, plus intense.

Tout le système sensoriel et émotionnel est extrêmement sensible.

Alors ?

Alors c’est épuisant.

Ces bouleversements émotionnels sont incontrôlables.

Alors on a tendance à se sentir incompris, différent, et même parfois honteux de ne pas parvenir à tempérer nos réactions émotionnelles.

Mais pensez-vous vraiment que vos émotions vont finir par s’apaiser et vous laisser tranquille si vous parvenez à les contenir?

La réponse est non et c’est même tout le contraire qui va se produire.

En réprimant vos émotions, vous ne vous écoutez pas et par conséquent vous ne respectez pas la personne que vous êtes ! Mais pas de culpabilité car ce n’est pas de votre faute !

Vous ne laissez pas exprimer vos émotions parce que :

  • Ce n’est pas très bien vu dans notre culture
  • Vous avez peur d’être rejeté
  • Vous avez peur de ne plus être aimé….

Pourtant, il est important de comprendre que nos émotions sont nos alliées. Elles nous guident vers ce qui est bon pour nous. Elles sont là pour nous aider à prendre les bonnes décisions. 

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises émotions. Toutes les émotions (agréables ou désagréables) sont utiles et nous délivrent un message qu’il convient d’écouter si l’on veut revenir vers notre émotion de base qui est la joie, le bonheur.

Je vous encourage donc vraiment à vous réconcilier avec vos émotions parce qu’elles vont vous permettre d’avancer plus vite dans votre vie et surtout à vous sentir plus aligné et plus heureux au quotidien.

Si vous voulez apprendre à mieux maîtriser vos émotions, vous pouvez commencer en téléchargeant mon guide GRATUIT dans lequel je vous livre une méthode étape par étape.

Soyez bienveillant avec vous-même. 

__CONFIG_group_edit__{}__CONFIG_group_edit__
__CONFIG_local_colors__{"colors":{"635a9":"Accent Color","cd03b":"Border"},"gradients":{}}__CONFIG_local_colors__

Prêt(e) pour une session coaching gratuite de 30 minutes ?

Cette session est réservée aux personnes qui sont prêtes à investir sur elles,

Elle a pour but d'éclaircir votre vision et voir comment je peux vous aider.

Articles récents

Comment devenir intelligent émotionnellement quand on est un zèbre hypersensible ?

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>