L'hypersensibilité
Parlons-en!


"Je suis doué d'une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres me déchire. "

Gustave Flaubert

"Qu’est ce qui ne tourne pas rond chez toi ?", " Ce n’est rien, tu es vraiment trop sensible ! ", "Tu boudes pour ça ?", " Tu es vraiment trop susceptible". Ces paroles vous parlent ?

Vous les avez entendues maintes fois prononcées par votre famille, vos enseignants, vos amis, au point de finir par penser qu’effectivement « quelque chose n’allait pas chez vous ». 

Dans notre culture occidentale, beaucoup de jugements de valeur courent au sujet des personnes hypersensibles. Elles sont perçues comme faibles, fragiles, susceptibles, timides ou introverties. Mais qu'entendons-nous exactement derrière ce terme ?

​Qu'est-ce que l'hypersensibilité?

Etre hypersensible correspond à un mode de fonctionnement atypique qu’il est utile de comprendre et d’accepter si l’on veut mener une vie heureuse.

Comme un humain sur cinq vous êtes équipé d’un système cérébral différent des autres. Cette différence est en grande partie héréditaire et tout à fait normale comme il y a des personnes aux yeux bleus, marron ou verts.

Comme le souligne Elaine Aron, psychologue et experte de l'hypersensibilité, il s'agit d'un trait de caractère complément neutre et normal dont hérite une partie importante de la population mais pas la majorité. Et c'est uniquement dans des situations spécifiques qu'elle devient un avantage ou un inconvénient. 

En tant que personne hypersensible, vous avez donc la capacité de ressentir des émotions avec une profondeur, une complexité et une intensité hors du commun. Autrement dit, vous ressentez les émotions avec plus de nuances que la moyenne des gens. Elles sont amplifiées (comme une caisse de résonance) et elles durent plus longtemps. 

Concrètement, cela se traduit par le fait vous vous attardez plus longuement sur la signification d'une critique, d'un rejet, d'une trahison, d'une perte ou d'un décès. 

Par ailleurs, l’hypersensibilité n’est pas qu’émotionnelle, elle peut aussi être sensorielle. Votre système sensoriel (odorat, goût, vue, ouïe, toucher) est si affûté que vous êtes extrêmement sensible à votre environnement. Le bruit , le désordre, un parfum trop fort,  un vêtement qui gratte, une odeur de cigarette, une accolade, trop de lumière… peuvent venir très vite hyperstimuler et saturer votre système nerveux.

Votre grande sensibilité sensorielle aura tendance aussi à vous rendre plus sensible aux médicaments, à la douleur, à la caféine, à l'alcool, aux allergies. Vous êtes également plus affecté par la faim, la soif, les températures extrêmes....

Bref, votre hypersensibilité joue le rôle « d’exhausteur de goût », c’est pourquoi tout parait plus intense tant du côté du versant agréable que désagréable des émotions et des sensations.

Il faut savoir que l'hypersensibilité n'est pas l'exclusivité des femmes puisqu'on observe autant d'hommes que de femmes hypersensibles. Enfin, 70% de personnes hypersensibles sont introverties et 30% sont extraverties. 

​Les principales caractéristiques

Pour apprendre à respecter sa nature hypersensible et en faire une force, il est important d’en connaître les principales caractéristiques.

Chaque caractéristique n’est pas systématiquement présente chez toutes les personnes hypersensibles, car il faut garder à l’esprit que chacun est très différent en dépit des traits communs qu’il peut partager avec un groupe. 

Cependant on retrouve un certain nombre d' éléments fréquemment rencontrés. 

Vous êtes hyper émotif 

Vous avez la larme facile. Toutefois, cela ne signifie pas que vous pleurez toujours ou que vous êtes est sans cesse submergé par de grandes émotions. Cela indique seulement que vous ressentez avec plus d'intensité et sur une période plus longue vos émotions (qu'elles soient agréables ou désagréables). Ce qui explique que vous pourrez prendre plus de temps à vous remettre de certains événements (séparation, deuils, etc.) qu'une personne normo-sensible. Vous éprouverez une grande souffrance lors des ruptures sentimentales, notamment le premier amour.  

Vous riez, pleurer et êtes anxieux plus fréquemment que la moyenne des gens

Vous êtes très empathique

Vous avez cette faculté intuitive de vous mettre à la place d'autrui, de percevoir ce que l’autre ressent. Par contre quand vous vous plaignez de souffrir pour l’autre, ce n'est pas de votre hyper-empathie dont vous souffrez mais de votre hyper-compassion. La compassion étant le sentiment par lequel on est porté à percevoir ou ressentir la souffrance des autres, et poussé à y remédier. Les films d'horreur vous sont généralement difficiles à supporter en raison de cette réactivité aux stimuli sensoriels, qui engendrent justement ce phénomène d'empathie face à ce que vous voyez et ressentez. De même, vous êtes si réceptif aux autres que vous serez toujours le plus poli, le plus consciencieux; Vous détestez gêner les autres et vous faites toujours attention à leurs états émotionnels négatifs..

Vous êtes en quête de sens et vous avez un goût pour la spiritualité

Vous avez besoin de donner un sens à ce que vous faites, c’est une véritable quête de vie qui peut créer un sentiment de décalage avec les autres, pouvant renforcer le sentiment d’être différent. Vous aimez les questions existentielles, métaphysiques. Vous aimez aller au fond des choses pour tenter de les comprendre, d’où votre difficulté à entretenir des conversations banales que vous ne savez pas comment alimenter. Athée ou croyant, vous êtes attiré ou fasciné par la spiritualité. Parmi les questions existentielles les plus fréquentes, Carole Pirotte, auteure du livre "Etes-vous ultrasensibles", en a listées quelques unes:

Vous êtes très intuitif

Vous avez une capacité à percevoir le monde de façon subtile : vous percevez les non-dits, les atmosphères, ce qui peut vite vous submerger émotionnellement..

Vous êtes très observateur et attentif

Vous êtes capable de détecter des stimuli qui passeraient inaperçus aux yeux du plus grand nombre mais pas aux vôtres! Vous êtes le premier à remarquer la façon dont une pièce est agencée, les nouvelles chaussures que l'autre porte....

Vous avez besoin de moments de solitude

Ce besoin est vital pour vous y compris si vous êtes extraverti. L’hyperstimulation  vous épuise et vous ressentez donc le besoin de vous retirer pour vous ressourcer..

Vous avez un goût très net pour la créativité

Vous avez un goût prononcé pour l’esthétique et la création. Peinture, musique, écriture... Vous appréciez la beauté, les merveilles de la nature, vous êtes ému des splendeurs du monde et vous pouvez vous émerveiller devant des détails qui sembleraient insignifiants au commun des mortels..

Vous aimez la nature et les animaux

Cet amour de la nature et des animaux est supérieur à la moyenne. Ce point rejoint le précédent. L’hypersensible a la capacité à s’émerveiller pour un petit rien et se sentir en parfaite harmonie avec la nature ou les animaux..

Vous avez de fortes valeurs morales

Vous avez un sens moral et de la justice très prononcé. Guidé par votre cœur, vous pouvez en arriver même à vous sacrifier ou à vous mettre dans des situations difficiles voire dangereuses..

Vous avez tendance à vous sentir coupable et à avoir honte


Vous êtes sujet à l'hyperesthésie sensorielle

40% des hypersensibles connaissent l'hyperesthésie d'un ou de plusieurs sens, mais ce pourcentage est vraisemblablement plus élevé car bien souvent ils ne le savent pas.

Voici quelques exemples pour illustrer cet aspect :

  • avoir des migraines en cas de bruit ou de lumière trop forts
  •  se sentir écrasé par la pollution visuelle ou auditive 
  • une pièce rangée vous apaise automatiquement et à l'inverse une pièce encombrée aura tendance à vous fatiguer ou vous agacer 
  • sur-réagir aux médicaments
  • difficulté à supporter les massages ou les contacts physiques
  • se sentir fatigué, épuisé en fin de journée
  • le bruit de fond qui dérange et vous empêche de vous concentrer, etc...

Il est essentiel de les identifier afin de les rendre compatibles avec votre vie. Cela permet de comprendre pourquoi à la fin d’une journée de travail, vous vous sentez à cran, épuisé, que vous avez des maux de tête....alors que vous pourriez vous sentir beaucoup mieux en portant des bouchons d'oreilles ou en réglant la température ou la luminosité de la pièce par exemple.

Vous avez besoin de plus de temps pour prendre des décisions

Les hypersensibles perçoivent mieux les nuances et les détails, ce qui complique la prise de décisions, y compris pour des décisions anodines comme le choix du parfum d’une glace par exemple. Vous mettez donc plus de temps à vous décider parce que vous peser systématiquement le pour et le contre.

Vous êtes hypersensible aux reproches et aux critiques

Pour éviter les remarques, vous allez vous efforcer notamment à tout faire pour plaire afin que les autres ne trouvent rien à redire à votre comportement ou vous allez vous critiquer vous-même de manière préventive. Vous réagissez de façon exacerbée à une critique qui n’aurait par ailleurs fait ni chaud ni froid à la majorité des personnes.

Vous êtes fidèle en amitié

Vous avez besoin de temps pour entrer en relation mais l’attachement est très robuste une fois installé. Pour vous, l’amitié est sacrée !.

Vous êtes très sensible aux changements

Y compris des changements anodins comme changer de voiture par exemple.


Vous avez encore quelques doutes?

Passez le test


>